Le projet Louvois passe en force

Louvois Vélizy

 

Intervention de Pascal Thévenot au conseil municipal :

Monsieur le Maire,

Ce soir, nous nous apprêtons à délibérer sur ce qui est certainement l’un des plus gros projets de la ville et de cette mandature : la réhabilitation du quartier Louvois. Par son coût d’abord, que nous ignorons dans le détail mais qui devrait vraisemblablement approcher plusieurs dizaines de millions d’euros, Par son impact ensuite en termes d’aménagement avec notamment la destruction de la dalle, la refonte du centre commercial et la création d’environ 320 nouveaux logements.

Un tel projet nécessite assurément de la transparence, le temps de la réflexion et surtout l’adhésion des Véliziens. Or, il nous semble qu’aucune de ces conditions n’est aujourd’hui réunie :

Où est la transparence quand nous n’avons toujours pas de description technique et financière précise du projet, même à l’issue des nombreuses questions que nous avons posées en commission ? Quand nous ne connaissons toujours pas le nombre précis de logements qui seront créés, et pour cause, ils seront la variable d’ajustement pour assurer l’équilibre financier de l’opération ? – d’ailleurs, rien ne nous garantit en l’état que nous ne dépasserons pas le chiffre des 320 logements. Quand nous n’avons aucune information sur les propriétaires de chacune des parcelles concernées alors que c’est le préalable pour lancer l’opération d’aménagement ?

Où est le temps de la réflexion lorsqu’on nous propose de voter dans la précipitation un projet dont l’esquisse architecturale est présentée le jour même en Conseil, un projet que les habitants eux-mêmes ne découvriront que dans une semaine quand le texte sera voté. Quand on nous propose, pour gagner du temps, de saucissonner le projet avant même que l’aménageur de la zone ait été désigné, au risque d’hypothéquer la cohérence de l’ensemble et son financement ?

Monsieur le maire, nous souhaitons tous réinstaller les commerçants de Louvois dans les meilleures conditions, mais vous savez bien, pour l’avoir vu dans la rénovation de Wagner ou la construction de Mermoz et d’Ariane, qu’à vouloir aller trop vite, on rencontre toujours des difficultés et des surcoûts.

Où est surtout l’adhésion des Véliziens ? Pour ma part, Monsieur le Maire, je crois depuis toujours en la nécessité de repenser l’aménagement de ce quartier afin de le rendre plus attractif. Sans doute monsieur le maire, me répondrez-vous que j’ai validé ce projet supprimant la dalle; certes, mais désormais il ouvre la voie à une sur densification que je ne peux pas cautionner. Vous ne devez pas profiter de cette opération pour utiliser le moindre mètre carré de surface pour créer de nouveaux logements. Les habitants de Louvois sont loin de cautionner les 17 nouveaux bâtiments prévus dans le projet, dans une zone qui est déjà l’une des plus denses de la ville. Les Véliziens nous demandent chaque jour une « cité Jardin ».

Monsieur le Maire, en votant ce projet, vous nous engagez de manière irréversible. Or, il y a encore trop d’incertitudes et de zones d’ombre. Trop peu de Véliziens se sont exprimés à travers l’enquête publique, ce qu’a d’ailleurs souligné le commissaire enquêteur lui-même. Plus que jamais, sur un projet de cette importance qui ne fait pas l’unanimité, il faut un vrai débat, quitte à reculer la date de la pose de la première pierre ! Comme pour la rue du lavoir, je vous demande de retirer cette délibération et de lancer dans les meilleurs délais une votation de l’ensemble des habitants, à l’image de ce qu’a pu faire la ville de Boulogne Billancourt pour l’Ile Seguin en décembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.